Survie en dialyse des patients atteints de vascularites à ANCA

Cette étude du registre REIN a montré que la survie en dialyse chronique des patients atteints de vascularite à anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) était comparable à celle des autres patients dialysés appariés sur l’âge et les comorbidités.Ces 425 patients représentaient 0.7% des patients incidents en dialyse en France entre 2002 et 2011. Les facteurs de risque indépendants de mortalité dans cette population étaient l’âge, l’artériopathie périphérique et l’incapacité à marcher seul.Les causes de mortalité étaient principalement cardio-vasculaires, infectieuses, et la dénutrition. http://qjmed.oxfordjournals.org/content/107/7/545.long